Vie d’entreprise : de bons conseils pour faire progresser ses collaborateurs

Actuellement, de nombreux spécialistes s’accordent à dire que le système de « management rapproché » est l’un des meilleurs moyens à disposition d’un manager ou d’un chef d’entreprise pour tirer ses collaborateurs vers le haut. Mais comment donc mettre en place ce système ? Éléments de réponse.

Évaluation précise des compétences de chaque collaborateur

La première chose que doit faire un manager dans le but de faire progresser ses collaborateurs est d’évaluer correctement le niveau actuel de chaque collaborateur afin de déterminer avec précision leurs points forts et leurs points faibles. Pour ce faire, il existe plusieurs outils à l’exemple du référentiel de compétence et de la fiche individuelle d’acquis professionnels… Par ailleurs, certaines agences d’externalisation recrutement procèdent à ce type d’évaluation pour trouver le candidat idéal pour un poste donné.

Se concentrer sur le point fort de chaque collaborateur

Une fois les forces et les faiblesses des collaborateurs définies, le manager devra se focaliser sur les points forts de chacun plutôt que de chercher à remédier à leurs points faibles. Cela leur permettra de croire en leur réussite et de se motiver dans leur travail, ce qui à terme aura un impact positif sur la productivité et la croissance de l’entreprise.

Définir des objectifs intermédiaires pour chaque collaborateur

Faire progresser ses collaborateurs est une tâche qui doit se faire pas à pas. Le manager doit savoir découper un objectif « principal » en plusieurs « microobjectifs » qui seront plus faciles à atteindre afin de ne pas exposer ses collaborateurs au stress ni au découragement. Les microobjectifs » en question devront être clairs et précis, c’est-à-dire spécifiques, mesurables, ambitieux, réalistes et temporellement définis.

Mettre en place autant que possible des micro-entretiens

Pour un suivi optimal de la performance de ses collaborateurs, le manager ne doit pas se contenter de l’entretien annuel d’évaluation pour échanger avec eux. Il faut favoriser les échanges autant que possible afin de pouvoir procéder de manière rapide et efficace à un reporting ou à un éventuel ajustement du mode de management.

Donner du feedback aux collaborateurs

Il est essentiel pour le manager de donner du feedback à ses collaborateurs. Il doit prendre le temps de signifier à ses collaborateurs leur bon travail ou au contraire l’effort qu’ils doivent encore fournir pour progresser. Dans une entreprise, les signes de reconnaissance, les attentions ainsi que les remarques même si elles sont négatives sont d’une grande importance.

Procéder à des recadrements structurés si nécessaire

Le manager doit procéder à un recadrage structuré face à un collaborateur inefficace ou qui déroge systématiquement aux règlements internes de l’entreprise. La réaction devra être progressive et formelle, en tout cas si le problème persiste. Il faudra convoquer le collaborateur pour un entretien afin de lui demander des explications et de lui faire part du problème ainsi que des conséquences.