Pourquoi l’art est -il important pour l’homme ?

Jetez un regard autour de vous. Vous verrez que l’art est omniprésent. Qu’il s’agisse d’expositions, de portraits, de peintures murales ou encore de couvertures. Cette omniprésence de l’art interroge sur les rôles qu’a à jouer l’art dans la vie quotidienne des hommes et sur son importance. Et ces rôles est la clé pour mesurer toute l’importance que l’art revêt pour l’homme. Focus sur l’une des plus vieilles voies d’expression de l’homme.

 

L’art, une forme de l’idée

L’art est avant tout une forme d’expression de l’idée. Et pas n’importe laquelle ; il exprime souvent sous des formes peu communes ce que les autres ne voient pas et ne sentent pas directement. Il est parole et écrit ; mais il est aussi ressenti, émotion, sentiment, lien… Pour qui ne le cerne pas encore, il peut sembler distraction mais il est de fait une évasion, évasion qui a toujours quelque chose à dire sur le réel.

 

L’art, une sorte de parlement populaire

Les peintures murales faites dans les grottes dans les grottes par les hommes des cavernes étaient pour eux des moyens de marquer leur présence ; mais cette réappropriation de l’espace était aussi un moyen de communiquer des informations, de sensibiliser, si l’on peut oser le mot, ceux qui viendront après eux sur ce qui se passe dans leur société. Ainsi en va-t-il aussi aujourd’hui. Les artistes, par la musique, l’écriture ou encore la peinture dénoncent les maux de la société non en les exposant au grand public pour les sensibiliser. Et l’une des meilleures voies de cette dénonciation est la street art, un art qui se renouvelle sans cesse.

 

art_homme

L’art crée des liens

En face d’une œuvre d’art, tous n’ont pas le même ressenti. Alors que certains aiment ce qu’ils voient, d’autres en sont moins ravis. Et dans ce processus, où chacun affirme sa personnalité et aiguise sa capacité de jugement, se créent des liens. En comparant les ressentis et les émotions, chacun trouve une âme complice, un esprit dont il se sent proche et se sent renforcé dans son appartenance à une communauté, à une culture.

 

L’art, une voie de purge des passions

L’art sert à traduire les idées ; il est à lui tout seul un monde où nous rejoignons des émotions, des ressentis des autres. Mais il est également un monde où nous pouvons déverser ces mêmes émotions. C’est ainsi qu’un tel peut être qui est en colère peut voir sa hargne diminuée quand il regarde un film comique. Un autre qui se sent triste pourra s’offrir un peu de réconfort en écoutant de la musique. C’est dire que l’art crée un pont entre le monde réel et son monde propre qui nous permet de faire un transfert d’émotions.

 

L’art, un moyen de rejoindre les autres

Parce qu’il nous fait ressentir des émotions et des sentiments, l’art développe en nous l’empathie. Quand il nous arrive de bloquer notre respiration en même temps que l’acteur que nous voyons s’étouffer sur l’écran ou de bouger nos pieds sur une musique d’ambiance, c’est notre empathie qui entre en jeu. Cela se fait par le biais de neurones miroirs, des neurones qui ont un rôle fort à jouer dans nos émotions.

 

L’art développe les capacités de notre cerveau

Il a été prouvé par des études scientifiques que l’art, surtout celui abstrait attire fortement notre cerveau. La raison ? Il lui permet d’explorer ses entrailles et de créer de nouvelles associations par le fait même que cette forme particulière d’art le libère de la domination de la réalité. L’art nous aide aussi à avoir plus d’attention, d’ouverture d’esprit et de tolérance. Il améliore également nos capacités de différenciation et de mémorisation et développe notre sens de la représentation géométrique.

 

Comme une conclusion : l’art est important parce tout ce qu’il nous apporte

En ce qu’il nous aide dans notre propre développement et nous lie aux autres, l’art est plus qu’une distraction. Ce n’est pas le fruit du hasard qu’il fasse partie intégrante de la civilisation humaine depuis près de 30.000 ans.

 

Voter